L’union maraîchère de Genève certifiée!

L’Union maraîchère genevoise et son personnel est fière de la certification reçue!
L’Union maraîchère genevoise et son personnel est fière de la certification reçue! UMG
Flavia Giovannelli
Publié le vendredi 07 juin 2024
Lien copié

#Durabilité Avec le label B Corp, mondialement reconnu, la coopérative se dote d’un précieux outil de communication pour ses 75 ans.

L’Union maraîchère genevoise (UMG) fête 75 ans d’existence en 2024. Cette coopérative est un acteur important du monde agricole, avec trente membres cultivant trente mille tonnes de légumes par année et représentant 80% de la production genevoise.

Depuis plusieurs années, l’UMG a pris le virage de la durabilité en adhérant au programme Demain la Terre. Souhaitant atteindre une dimension supplémentaire, les membres de l’UMG se sont lancés dans le processus de certification B Corp, qui a abouti fin 2023. «Le label B Corp est la seule distinction qui mesure l’ensemble de la performance sociale et environnementale par une approche holistique structurelle», explique Xavier Patry, directeur de l’Union maraîchère genevoise.

Plusieurs motivations ont poussé la coopérative à effectuer un long travail administratif pour devenir l’un des rares représentants agricoles au sein de la communauté d’entreprises, au monde, répondant aux normes élevées de la performance environnementale attestées par ce label. La première est de se doter d’une «boîte à outils», comme le résume Xavier Patry, qui permettra à la coopérative de garantir son engagement à long terme.

Joël Lucas, responsable de la presse auprès de l’UMG, raconte que le processus a pris du temps, car il implique de passer au crible les questions de gouvernance, de responsabilité sociale, de ressources humaines et d’impact sur les collectivités locales. Les bonnes pratiques doivent être présentes tout au long du processus, depuis la chaîne d’approvisionnement jusqu’aux relations avec les clients. Après examen des conditions, l’UMG a dû modifier ses statuts. Enfin, un long questionnaire a été examiné par les experts externes indépendants de B Corp, avant une série d’entretiens individuels. «Au final, nous avons été heureux du résultat, soit un score de 99,7 points, bien au-delà du minimum à atteindre, fixé à 80», se réjouit Joël Lucas. Rien n’est cependant définitivement acquis, puisque le label B Corp implique une réévaluation régulière. L’UMG compte s’appuyer sur le label pour mieux communiquer sur ses bonnes pratiques auprès de ses partenaires et des médias.

«Lorsque nous serons pris à parti, nous pourrons nous justifier. Cela nous tient à cœur de montrer à nos principaux partenaires détaillants que nous avons été proactifs. Leur retour a été très positif», poursuit Xavier Patry. La mise en avant des 75 ans de l’UMG permettra à la population d’apprécier le fait d’avoir une production maraîchère locale et responsable.

insérer code pub ici